Agriculture : près de 870.000 € de projets pastoraux pendant 5 ans

lundi 4 juin 2018

Sous l’impulsion de la communauté de communes, un plan pastoral a débuté en 2017 pour une durée de 5 années. Avec un programme d’actions précis, mêlant maintien et préservation des espaces pastoraux et aménagements dans les exploitations. Le tout financé à 70% !

Les adhérents de l'association pastorale du Coiron A l’initiative de la communauté de communes et avec l’aide de la Chambre d’Agriculture, un plan pastoral a débuté en 2017 sur le Coiron et ses contreforts.

Une véritable dynamique collective est à l’oeuvre dans le monde de l’élevage, acteur économique incontournable de notre territoire. Une dynamique collective entre les collectivités locales et les institutions déjà : le plan pastoral réunit 2 communautés de communes, la Chambre d’Agriculture, le Département, la Région, l’Etat et l’Europe, qui vont apporter plus de 700.000 € pendant 5 ans à la filière de l’élevage. En parallèle, une dynamique collective importante s’est mise en place chez les acteurs du pastoralisme : les éleveurs se sont constitués en association en 2016 pour porter les projets d’aménagements dans les exploitations : points d’eau, matériel de contention, ouverture de milieux embroussaillés, clôtures... Tout cela subventionné à hauteur de 70%. Pour ses adhérents, l’association organise aussi des journées de formation, des échanges d’expérience... Des temps également financés dans le cadre du plan pastoral.

Pastoralisme en Berg et Coiron Jean-François Crozier et Bernard Cholvy, les 2 co-présidents de l’association, se félicitent de cette nouvelle organisation : "cela permet d’aider les agriculteurs à monter les dossiers de subventions, dossiers parfois complexes. Le jeu en vaut la chandelle, puisque les projets retenus seront aidés à hauteur de 70%."

Un appui administratif aux agriculteurs par Berg et Coiron

Jean-Paul Roux, président de Berg et Coiron et également agriculeur, justifie l’implication de la communauté de communes : "le cœur du métier de l’agriculteur est avant tout de produire et de mettre en valeur notre territoire. Et c’est pourquoi les élus ont décidé de mettre à disposition des agriculteurs concernés un chargé de missions de la communauté de communes et une chargée de missions de la Chambre d’Agriculture pour monter les différents dossiers de subvention."

Un enjeu pour toute la filière agricole... et une extension en vue !

Avec un enjeu qui va au delà des exploitations agricoles : avec près de 700.000 € de travaux prévus sur 3 ans, c’est une partie de l’économie locale (fournisseurs, coopératives agricoles...) qui va s’en trouvée dynamisée !

La dynamique en cours fait des émules : le périmètre du plan pastoral est appelé à s’étendre, sur la partie Coironnaise de la communauté d’agglomération de Privas Centre Ardèche, qui concerne notamment une trentaine d’éleveurs.

Contact : Emmanuel Fitte au 04-75-94-07-98.

PDF - 1.6 Mo
Le contenu du plan pastoral territorial du Coiron

Actualités


Le territoire

Navigation