Voeux de Berg et Coiron : de belles réalisations et des projets en cours

vendredi 1er février 2019

Les élus et les agents de la communauté de communes et des communes de Berg et Coiron avaient répondu à l’invitation du Président Jean-Paul Roux : ils étaient nombreux à se rassembler dans la salle polyvalente de Lussas ce 30 janvier.

Jean-Paul Roux et les vice-présidents ont retracé les principales réalisations de l’année 2018 et les projets qui verront le jour dans les mois à venir.

Au chapitre des avancées de 2018 : l’inauguration le 1er décembre dernier et l’ouverture du bâtiment du village documentaire à Lussas. Un outil moderne pour conforter un peu plus la filière. Un développement qui permet au documentaire à Lussas d’atteindre les 50 emplois à l’année.

JPEG - 175 ko 2018 a vu la première année de fonctionnement du nouveau lieu d’accueil enfants parents, un complément parentalité à l’offre petite enfance déjà existante. Pour la collecte des déchets, une initiative a fait baisser les dépôts de déchets sauvages : l’installation de bacs à cartons (couvercles bleus). Même si des incivilités persistent, il y a moins de dépôts sauvages de cartons. Parallèlement, dans les prochains mois, il sera plus simple pour les élus de sanctionner les auteurs de dépôts sauvages… L’étude pour mettre en place sur certaines parties du territoire des bacs enterrés va débuter en 2019.

Pour le tourisme, la fréquentation 2018 a été stable par rapport à celle de 2017. Suite à la loi de finances 2017, la tarification de la taxe de séjour va changer en 2019. Pour la majorité des hébergements, la taxe de séjour sera désormais fonction du prix de la location. A noter aussi : A compter du 1er janvier, Airb’nb, Booking, Abritel, Gites de France… perçoivent directement la taxe quand le paiement est effectué en ligne et nous reversent en fin d’année cette taxe.

Un véhicule neuf a été acheté pour le portage de repas, qui livre 9.500 repas par an. Le centre multimédia va proposer en 2019 des activités directement dans les communes et dans les locaux de nos partenaires.

Un travail est engagé pour l’ouverture d’une maison de service au public. Le déploiement de la fibre optique à la maison prend forme : les études ont débuté à St Germain, Lussas, Darbres, St Laurent sous Coiron, St Andéol de Berg, St Maurice d’Ibie et une petite partie de Villeneuve de Berg et de Mirabel. Les travaux devraient commencer en 2020 pour une mise en service en 2021.

Un travail est engagé pour la création d’une zone d’activités et pour entrer dans la transition écologique et devenir producteur d’énergies renouvelables.

Habitat, agriculture, enfance-jeunesse : retour sur les actions phares de 2018

Jean-Paul Roux et ses vice-présidents ont pu insister sur plusieurs réalisations majeures. 2018 a été la 1ère année pleine de l’OPAH, opération d’amélioration de l’habitat. 32 logements ont été subventionnés à hauteur de 663 000 €. 26 propriétaires occupants ont obtenu des aides financières de l’ANAH pour la somme de 260 000 € et idem pour 3 propriétaires bailleurs à hauteur de 125 641 €. Les travaux concernent principalement les postes « isolation », « amélioration lourde » et « maintien à domicile ». Au total, ce sont 1 800 000 € de travaux qui vont être réalisés sur l’ensemble du territoire, toutes les communes de Berg et Coiron étant concernées et dont 40 % seront réalisés par les artisans de Berg et Coiron.

Autre démarche avec un impact sur l’activité économique : le plan pastoral territorial du Coiron. Démarche de 5 ans, qui permet notamment aux éleveurs de bénéficier d’aides pour ouvrir des milieux embroussaillés, aménager des points d’eau, des clôtures, des parcs de contention, des passages canadiens… JPEG - 151.3 ko Les 50 éleveurs regroupés en association ont déjà investi plus de 460.000 €, financés à 70% par l’Europe, la Région et le Département. Les fournisseurs locaux profitent aussi des retombées du plan pastoral, puisque 60% des investissements réalisés par les éleveurs le sont sur le périmètre du PPT et plus de 90% en Ardèche.

En toute fin d’année 2018 a été signée avec la CAF une convention pilote, qui permet de financer une partie importante des services enfance – jeunesse et d’action sociale (275 000 € annuels pour le fonctionnement des services, soit 45% du coût total). Un partenariat qui permet de développer ou de faciliter des actions vers la jeunesse (démarrage de l’itinérance du local Jeunes à St Jean le Centenier, l’engagement dans l’employabilité et la formation avec des contrats d’accompagnement à l’emploi, prévention…), la parentalité ouverture du lieu d’accueil enfants parents début 2018), construction à venir d’un préau au lieu d’accueil de la petite enfance à Villeneuve de Berg, partenariats avec le centre socioculturel (relais alimentaire par exemple) le collège Laboissière ou la maison familiale rurale…


Actualités


Le territoire

Navigation

Dans la même rubrique