Entretien des rivières : les enjeux d’une bonne gestion des eaux

lundi 4 juin 2018

La communauté de communes est signataire du schéma d’aménagement et de gestion des eaux (SAGE) sur le bassin versant de l’Ardèche. A travers ce document qui traite de tous les enjeux de l’eau du bassin-versant de l’Ardèche, revenons sur l’importance d’un entretien planifié de nos rivières...

Affichette SAGE Aux beaux jours, nos rivières sont bien souvent des lieux pour se ressourcer, se rafraîchir, faire du sport... Tout au long de l’année, on s’y promène, on y pêche et on les utilise pour nos besoins de consommation courante.

Mais tout le monde se souvient aussi des crues qui ont causé de nombreux dégâts à l’automne 2008, en octobre 2005, en 2002... etc. Dommages qui pourraient être évités ou au moins maîtrisés avec un entretien constant des rivières, sur toute leur longueur.

C’est pour maintenir et améliorer la qualité des eaux de nos rivières, mais aussi éviter les dégâts qu’elles peuvent causer que la communauté de communes Berg et Coiron a décidé de confier à 2 syndicats l’entretien de nos rivières :
- l’établissement public territorial de bassin de l’Ardèche (EPTB) pour les rivières Auzon, Claduègne, Ibie et leurs affluents ;
- le syndicat mixte des bassins de l’Escoutay et du Frayol (SMBEF) pour l’Escoutay et ses affluents. Bien souvent, ces syndicats se substituent aux propriétaires riverains pour l’entretien des berges et assurer ainsi le bon écoulement des eaux.

Berg et Coiron est également signataire d’un SAGE, schéma d’aménagement et de gestion des eaux du bassin versant de l’Ardèche.

Qu’est-ce que le SAGE ? C’est un document qui traite de tous les enjeux de l’eau du bassin-versant de l’Ardèche (biodiversité, eau potable, urbanisme, assainissement, hydroélectricité, sécheresse, inondations, loisirs…)

Le SAGE regroupe 158 communes, concerne 3 départements, 1 000 km de rivières, 118 000 habitants permanents (2,5 fois plus en été). L’objectif du document adopté par les élus de Berg et Coiron est de trouver le meilleur équilibre entre protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques et satisfaction des usages de l’eau. Le SAGE devra être pris en compte dans les décisions locales, puisque les documents d’urbanisme des communes (PLU, cartes communales...) devront être compatibles avec le schéma.

Un affluent de l'Ibie au printemps Après plusieurs années de travail, le document est terminé et a été soumis au vote des communes et communautés de communes. Une fois cette étape franchie, ainsi que celle de l’enquête publique, l’Etat, par l’intermédiaire du Préfet a validé, en 2012, le contenu du SAGE...

Pour consulter le contenu du SAGE : cliquez ici

Contact : Emmanuel Fitte au 04 75 94 07 98.


Actualités


Le territoire

Navigation

Dans la même rubrique

  • Entretien des rivières : les enjeux d’une bonne gestion des eaux