A la une

jeudi 21 novembre 2019

Pastoralisme : les chantiers de l’association pastorale du Coiron

Belle assistance pour la dernière son assemblée générale de l’association, qui va déposer 10 nouveaux dossiers de demandes de subvention pour ses adhérents dans le cadre du plan pastoral. Un plan pastoral porté et soutenu par la communauté de communes depuis 2 ans et demi.

AG association pastorale Mardi 19 novembre se tenait l’assemblée générale de l’association pastorale du Coiron, à Freyssenet. Bernard Cholvy et Jean-François Crozier, les deux co-présidents, ont pu profiter d’une importante participation des adhérents à l’assemblée générale (plus de 40 éleveurs présents) pour présenter l’actualité du plan pastoral du Coiron : l’association reçoit à Berzème le 22 novembre une délégation du Pilat (Loire), qui souhaite étudier la démarche mise en place sur le Coiron pour que le pastoralisme du Pilat puisse aussi en profiter. Un point a été fait sur les besoins des adhérents en termes de formations ou sur des thèmes précis. La Chambre d’Agriculture peut en effet, dans le cadre de la démarche, organiser gratuitement des interventions. Des demandes sur les clôtures, les chiens de troupeaux, la réouverture de milieux embroussaillés, les machines agricoles… ont été exprimées. En 2020 va débuter une action de sensibilisation au pastoralisme dans plusieurs écoles du territoire. Le but est de montrer aux enfants la place et l’importance de l’élevage dans leur quotidien : la vie de leur village, les paysages qui les entourent…

Un point a ensuite été fait sur les chantiers réalisés ou en cours dans les exploitations. Ces chantiers (clôtures, matériel de contention ou d’abreuvement, débroussaillage, passages canadiens…), aidés à 70% dans le cadre du plan pastoral, ont bien avancé depuis le début de la démarche en 2017. Les chantiers sont portés par l’association pour le compte de ses adhérents. 15 exploitants ont terminé leurs aménagements et ont commencé à percevoir les aides du Département de l’Ardèche (41.000 € versés) et de la Région Auvergne – Rhône-Alpes (45.000 € perçus). Les subventions de l’Union Européenne commencent à arriver. 29 autres chantiers sont en cours, chantiers pour lesquels certains agriculteurs ont pu toucher un acompte des financeurs. A ce stade, plus de 535.000 € ont été investis pour les projets dans les fermes. Autant de retombées économiques directes pour les fournisseurs du territoire, qui profitent également de ce plan pastoral… 600.000 € seront encore investis d’ici la fin de la démarche, en 2022.

10 nouveaux dossiers de demandes de subventions ont ensuite été présentés par les exploitants concernés. Répartis sur 9 communes (Berzème, Freyssenet, Rochessauve, Sceautres, St Pons, St Symphorien sous Chomérac, St Gineys en Coiron, St Priest, St Jean le Centenier), ces projets vont représenter un investissement de 110.000 € HT et permettront de faciliter les conditions de travail des agriculteurs.

Etudiants - Vice-président CAPCA - Vice-président Berg et Coiron Depuis le printemps, l’association pastorale et le lycée agricole Olivier de Serres d’Aubenas ont conventionné, pour permettre aux étudiants d’observer, de réaliser des diagnostics… sur des exploitations d’adhérents de l’association. L’association bénéficie elle des retours des étudiants. Sur la base d’un diagnostic réalisé au printemps et à l’automne dernier par des étudiants en BTS du lycée, la dernière heure de l’assemblée générale a permis d’ouvrir des débats sur la gestion pastorale dans les exploitations. Après plusieurs études menées dans 4 fermes du Coiron, le but des étudiants était de comprendre le fonctionnement d’une exploitation agricole et d’évaluer sa contribution aux enjeux de développement durable. La question de la gestion des parcelles après une réouverture, des différentes méthodes pour maintenir un espace pastoral ouvert par une gestion adaptée des troupeaux a notamment fait l’objet de nombreux échanges. Echanges qui devraient se poursuivre autour de formations spécifiques sur ce sujet.


Dossier en cours

Favoriser la création d’entreprises : Berg et Coiron participe à 2 pépinières d’entreprises

En juin 2007, la pépinière d’entreprises l’Espélidou a ouvert ses portes sur la commune de Lachapelle-sous-Aubenas, au cœur du parc d’activités du Vinobre. La gestion et l’animation de cet outil est assuré par le syndicat mixte du pays de l’Ardèche méridionale (SYMPAM), dont Berg & Coiron est adhérente et participe activement aux différentes instances d’animation. La pépinière le Faisceau sud, également gérée par le pays, a quant à elle ouvert ses portes en 2012, au Teil.

Crédit : Pépinière l'Espélidou

A quoi sert une pépinière d’entreprises ?

La pépinière d’entreprises est une structure d’appui et d’accueil des jeunes créateurs d’entreprise. Elle héberge durant leurs premières années d’activités les nouveaux créateurs d’entreprises au sein de bureaux et/ou d’ateliers. Les redevances fixées sont adaptés aux charges des nouveaux entrepreneurs et les prix sont en dessous des prix du marché.

Ces jeunes entrepreneurs trouveront sur place différents services tels qu’un bureau d’accueil qui peut par exemple réceptionner des marchandises en leur absence, ou des services partagés : photocopieur couleur, fax, internet et des lieux communs (salle de réunion, salle de formation, cafétéria). Mais la pépinière, c’est aussi un accompagnement individualisé de chaque entreprise avec un personnel qualifié, apte à apporter des conseils au nouvel entrepreneur et à faire régulièrement le point sur l’évolution de son activité.

Quel est l’objectif recherché ?

La volonté de la pépinière est de favoriser ensuite le retour des entreprises sur leur territoire d’origine. Sur Berg et Coiron, la Compagnie des Sacs et Accessoires (CSA), après sa reprise par Serge Brousset, s’est installée dans la pépinière à Lachapelle sous Aubenas. Le succès est total, la pépinière a joué son rôle et CSA est depuis revenue à Villeneuve-de-Berg (au rond-point de Lansas), pérennisant une quinzaine d’emplois sur le territoire.

D’autres entreprises du territoire ont été ou sont encore hébergées à la pépinière. Elles y ont trouvé l’accompagnement nécessaire pour se lancer et, au bout de 4 ans maximum, voler de leurs propres ailes.

En savoir plus ?

- Pépinière d’entreprises l’Espélidou - Parc d’Activités du Vinobre - 555 Chemin des Traverses - 07200 Lachapelle-sous-Aubenas - Tél 04 75 36 37 00

- Pépinière le Faisceau sud - ZA Rhône-Helvie - 2 allée du Faisceau Sud - 07400 Le Teil - Tél : 04 75 39 89 10

- Jérôme CLAUDE, chargé de mission développement économique à Berg et Coiron au 04 75 94 07 95 ou par mail.


Actualités


Le territoire